ACTU-PFAC-93

La Plateforme des Associations Comoriennes de Seine-Saint-Denis continue son travail de fond, et renforce le maillage d'acteurs associatifs et institutionels autour d'elle.

 

Ces derniers mois les rencontres se sont enchaînées pour la Plateforme des Associations Comorienne de la Seine-Saint-Denis. Des acteurs aussi divers que l'AFD, l'ambassade de France aux Comores ou encore Terrafrik se sont rapprochés de la PFAC 93 afin de mieux connaître ses activités et d'évoquer des perspectives de collaboration.

 

La PFAC 93 consolide son statut et sa crédibilité.

 

C'est un cercle vertueux : la PFAC rassemble de nombreuses associations Comoriennes obtenant des résultats, cela attire les partenaires oeuvrant pour le développement aux Comores ou en Afrique, ce qui attire d'autres associations. Par cette dynamique, la PFAC gagne petit à petit les forces qui lui manquent pour mieux orienter ses associations et faire réussir leurs projets.

 

La force du nombre est ainsi démontrée, mais ce qui est important à souligner c'est la montée la qualité, la compétence, la diversité, et la pertinence des acteurs rencontrés.

 

Quels sont les derniers acteurs rencontrés et quelle est leur utilité ?

 

Technicien de l'ambassade de France aux Comores :

 

Lors de cette rencontre les discussions ont tournée autour de nombreux points dont un particulièrement essentiel : la nécessité d'effectuer un saut qualitatif dans les projet de solidarité soumis aux bailleurs de fonds et partenaires.

De nombreux projets sont présentés lors d'appel à projets et ne sont pas retenu car pas assez détaillés, pas bankable, disproportionné. Pour augmenter les chances de voir les projets prometteurs financés et de les voir durer, la PFAC 93 triera les porjets les plus rigoureux et les fera remonter à l'ambassade de France aux Comores. Des conseils techniques et des outils seront dispensés afin de retravailler le projet jusqu'à ce qu'il soit prêts à financement et réalisation.

 

La MIEL de Plaine Commune :

 

Beaucoup de ressortissants origninaires des Comores ont des projets entrepreneuriaux mais n'ont pas les ressources et les méthodes pour former des projets viables. La MIEL a abordé la plateforme dans le cadre d'une formation sur le commerce à l'import-export, mais est capable de suivre un acteur privé dans toutes les étapes de la constitution de son projet. Collaborer avec cet acteur important de Plaine Commune permettra aux originaires des Comores voulant implanter leur affaire sur ce territoire d'ouvrir des opportunités inédites.

 

Plateforme d'associations Africaines Terrafrik :

 

Mutualiser les forces, les compétences et les outils fait parti de l'ADN de la PFAC 93 et de Terrafrik. Cette structure panafricaine qui à vocation à réunir les associations ou plateforme d'association Africaines en France et en Afrique a le poids pour promouvoir les actions de ses membres et soutenir leurs actions. Une collaboration consitstant en un appui technique et des conseils sur les projets portés par la PFAC verra petit à petit le jour en attendant des partenariats plus ambitieux entre les deux acteurs.

 

L'Agence Française de Développement :

 

Dans le cadre de la coopération décentralisé, l'AFD œuvre aux Comores en concevant, appuyant, ou finançant des projets. La priorité du moment est l'adduction d'eau, de nombreux projets sont portés dans ce sens. Le temps des bilans et de l'échange d'expérience est venu afin de donner plus d'ampleur aux projets en cours et à venir.

Sous l'impulsion de l'AFD et de l'Union de Comores, des assises de la coopération décentralisée sont prévue du au .

La PFAC 93 est impliquée dans le processus des assises et une rencontre a permis de fixer les première exquise de ces assises au combien importante.

 

Le réseau d'acteur autour de la PFAC ne cesse de grandir.

 

Toujours dans son rôle d'orientation des association comoriennes vers des acteurs compétent capable de les aider dans leur projeté, la PFAC poursuit son travers de rencontre d'acteur afin de faire bénéficier ses membres de l'expertise de nouveaux acteurs. Partenaires récents ou de longue date sont tous réunis pour me développement des Comores, et l'intégration des originaires des Comores en Seine-Saint-Denis. Le réseau des contacts s'agrandit et cela augure de résultats positif à l'avenir.

 

 

 

 

A LIRE EGALEMENT