ACTU-PFAC-93
  • Inscription

PFAC FCCLa FCC et la plateforme de Seine St Denis signent un accord de coopération

La Fédération des Consommateurs Comoriens vient de signer un accord de coopération avec la plateforme des associations de la Seine Saint Denis en France. Une coopération qui se base sur l'appui et l'expertise mutuelle dans des domaines variés. La cérémonie de signature s'est déroulée jeudi denier au centre d'animation socioculturelle de Mtsangani.

La Fédération des Consommateurs Comoriens et la plateforme de la Seine Saint Denis ont officialisé leur coopération depuis jeudi 17 juillet dernier. Une coopération d'échange mutuelle dans des domaines différents et qui était restée jusqu'à ce jeudi, dans un cadre informel selon Ibrahime Abdallah, coordinateur des associations de la Seine Saint Denis où se concentre une forte communauté comorienne.

 p7Au nom de la Plate-forme des associations comoriennes de la Seine-St-Denis, je tiens à vous remercier de votre présence.
La PFAC 93 est très  heureuse de vous accueillir à Sevran, en Seine-St-Denis, pour la célébration de la semaine de la solidarité internationale. Cette semaine est une bonne opportunité pour la PFAC 93 de réunir  les institutions partenaires et les habitants du  département 93 impliqués dans les rapports de solidarité tissés en Seine-St-Denis par les  différents citoyens venus de partout dans le monde entier et les originaires des Comores résidents sur le territoire. La Seine-St-Denis est un territoire français proche des Comores grâce à l’aéroport de Roissy. Depuis quelque temps, il est le premier département français à avoir signé un accord de partenariat avec une île de  Comores.

Rapport PFAC AssiseLes Assises de la diaspora comorienne organisées par le Gouvernorat de Ngazidja les 24 et 25 novembre 2012 à Dunkerque ne sont certes pas les premières en France dans ce genre mais ont permises de mettre en évidence la complexité de structurer les différentes couches sociales qui constituent cette population. Certes les Comores traversent une crise économique comme beaucoup d’autres pays dans le monde mais il n’en existe pas moins de volonté et des Hommes motivés pour surmonter celle-ci comme l’ont démontré les ateliers thématiques.

 

 

IMGP8891-1La PFAC 93 est très  heureuse de vous accueillir à Sevran, en Seine-St-Denis, pour la célébration de la semaine de la solidarité internationale. Cette semaine est une bonne opportunité pour la PFAC 93 de réunir  les institutions partenaires et les habitants du  département 93 impliqués dans les rapports de solidarité tissés en Seine-St-Denis par les  différents citoyens venus de partout dans le monde entier et les originaires des Comores résidents sur le territoire.

La Seine-St-Denis est un territoire français proche des Comores grâce à l’aéroport de Roissy. Depuis quelque temps, il est le premier département français à avoir signé un accord de partenariat avec une île de  Comores.

P4210042

La plate forme a décidé de partir à la rencontre de ses nombreuses associations membres afin d’enraciner les liens qui les unissent avec leurs responsables associatifs qui, eux, participent de façon formelle aux activités de l’association. Cette fois-ci, la plate forme a été reçue par l’Association de Communauté Koimbanienne d’Europe (ACKE), une des associations fondatrice de la plate forme. Cette réunion  qui a eu lieu le 24 Avril 2013 à La Courneuve, s'inscrit dans un programme qui consiste à se rapprocher des associations membres afin d'échangeret partager les points de vue. 

 

L'ACKE est l'une des associations qui a des ressources humaines et de l'expériences à mutualiser avec les autres. C'est une occasion de l'inciter aller de l'avant et à soutenir les autres associations.

DSC01281BVous êtes le chef de projets et programmes de la Plate-Forme des Associations Comoriennes de la Seine Saint Dénis (PFAC-93). Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle IBRAHIM Mahafidh Eddine, je suis juriste, militant associatif et membre fondateur de la Plate-forme des Associations Comoriennes de la Seine Saint Dénis (PFAC-93).
Pouvez-vous nous parler de votre association ?

Crée le 27 novembre 2011 après plusieurs mois de travail, d'échanges, de discussions et de réflexions, le projet plate-forme en lui même est né d'une double volonté : l'envie de partager et le besoin d'apporter, en tant qu'associations issues de la diaspora, notre pierre à l'édifice comorienne. Le projet a pour objectif de valoriser positivement les actions de la diaspora, se rencontrer, s'entraider dans le cadre d'actions de solidarité en France et aux Comores.

A LIRE EGALEMENT